[./accueil.html]
[./vinslauribert.html]
[./histoirelauribert.html]
[./notrecave.html]
[./situation.html]
[./production.html]
[./contact.html]
[./situation.html]
[./campingcar.html]
[http://www.interchalet.fr/detail.cfm?object_code=vsn150&bquick=true]
[./vinslauribert.html]
[./famille.html]
[./accueil.html]
[./vinslauribert.html]
[./histoirelauribert.html]
[./lauribert_map.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
Encepagement
Notre Histoire
EARL du Haut Roussillac
84820 Visan - France
La légende du Seigneur des Lauribert

En l’an 1091, le seigneur des Lauribert qui régnait sur ses terres entre Visan et Valréas reçut du pape Urbain II un grade de distinction pour la qualité de ses vins qui ne ressemblait à nul autre de par ses vertus et son caractère. Il disposait pour cela, disait-il, d’une méthode tenue secrète et connue de lui seul. En l’an 1096, il partit en croisade et mourut au combat en terres ennemies sans laisser de descendance. Urbain II découvrit son secret, se l’appropria et souhaita acquérir ses terres. La confusion qui survint suite à la coïncidence de la fin de la croisade et de la mort d’Urbain II en 1099 ne permet pas de savoir ce qu’il en fut exactement, sinon que l’intérêt pour les terres de Valréas était maintenu.

 
En 1317, après son élection à Lyon, le pape Jean XII, très malade, au cours d’une étape sur le chemin d’Avignon, goûta au vin de Valréas. “Il s’en trouva ragaillardi” et même très vite guéri. Il conclut que ce vin était miraculeux. Pour en disposer à sa convenance, il acheta la cité au Dauphin du Viennois.

Pour des raisons qui restent encore inconnues à ce jour, toutes les archives du Domaine du Seigneur des Lauribert ont disparu. Des recherches minutieuses au Vatican ont permis de retrouver les armoiries(Bannière demicintrée de gueule tranchée d’azur et coupée d’un L), un très vieux parchemin donnant d’inestimables indications sur la vinification, ainsi qu’un plan non daté où figurent un jeu de cuves plus ou moins enterrées à flanc de colline en forme d’escalier et qui permettait de transférer le vin par gravité dans la cuvé inférieure toujours plus enterrée que la précédente et de maîtriser la fermentation, l’élaboration et la garde du vin en contrôlant les températures grâce à la fraîcheur du sous-sol. Le nom et le titre de noblesse ainsi disparus n’ont jamais été transmis.

A la révolution en 1789, les terres de l’enclave des papes furent récupérées par la France. Une des parcelles de vignes fut acquise par le père Carrelet. La famille Sourdon, héritière de ce fonds, unissant leurs prénoms, ont recréé le Domaine des Lauribert.

  
Sans pour autant être seigneurs, ils règnent cependant sur leurs terres qui étaient, jadis, celles du Seigneur des Lauribert. Ils possèdent encore le secret de la mise en oeuvre de son vin qu’ils gardent jalousement et qu’ils appliquent pour la vinification de la cuvée “La Carelette”, issue de la vigne du père Carrelet aujourd’hui en appellation aoc Côtes du Rhône Villages Valréas.

  
Nos vins
Notre gite
Notre accueil Camping Car
Ceux qui connaissent cette cuvée peuvent dire que, sans connaître le secret du Seigneur des Lauribert, ils en perçoivent le résultat, prodige du temps.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

  
Vins >
Imprimer/Print